Côte d’Ivoire : L’hévéa, un agrobusiness très florissant pour la SOGB

in the category Press review Socfin in Ivory Coast ( SoGB )
Côte d’Ivoire : L’hévéa, un agrobusiness très florissant pour la SOGB

Les comptes de la SOGB sont au vert et ses responsables entendent faire profiter les dividendes aux différents actionnaires. Ils ont donc monté les retombées des actions de 1900 FCFA en 2016 à 3560 FCFA pour l’année 2017.

La SOGB cadeaute ses actionnaires

Parmi les agriculteurs ivoiriens, ceux de la filière caoutchouc affichent une santé financière à nulle autre pareille. En effet, la Société des Caoutchoucs de Grand-Béréby (SOGB) vient d’accroitre les dividendes de ses actionnaires pour l’année 2017. Ainsi, de 1900 FCFA en 2017, les actionnaires percevront cette année 3560 CFA au titre de leurs actions.

Loin d’être une arnaque, cette redistribution des bénéfices de la SOGB est symptomatique de ses bons résultats financiers. Car le chiffre d’affaires de ladite société est passé 56,23 milliards de FCFA à 53,47 milliards de FCFA, soit 5,15%, et le résultat net est passé à 6,16 Milliards de FCFA contre 5,99 milliards en 2015, soit 2,74%. De même, au niveau de la BRVM, le placement boursier de la SOGB réalise de très bonnes performances. C’est donc à juste titre que les différents actionnaires profitent de cette situation.

Cependant, cela contraste nettement avec ce qui a cours dans la filière café, cacao ou même anacarde. Les producteurs ne cessent de subir régulièrement une dépréciation du prix de leurs produits. Ce qui les plonge dans une certaine situation de précarité. C’est visiblement une agriculture ivoirienne à double vitesse, s’écrient certains observateurs.

Lire l'article orginial

  • Find us on: