Communiqué Socfin : SAC

in the category Media release Socfin in Sierra Leone ( SAC )
Communiqué Socfin : SAC

Le Groupe Socfin apporte tout son soutien à sa plantation de SAC en Sierra Leone (Socfin Agricultural Company) une entreprise au service de l’agro-industrie tropicale responsable.

Récemment, la plantation de SAC a fait l’objet d’attaques de la part d’ONGs, qui ont également écrit une lettre au Président local, remplie d’accusations mensongères. Le Groupe Socfin tient à apporter tout son soutien à sa filiale, une plantation qui respecte en tous points son engagement pour une agro-industrie tropicale responsable. En voici la preuve.

Né d’un besoin urgent de moderniser l’agriculture locale

C’est en 2010 que SAC a vu le jour, d’une initiative du Ministère de l’Agriculture de Sierra Leone qui, après avoir visité la plantation de LAC (Liberian Agricultural Company) au Libéria, a choisi de faire appel au Groupe Socfin pour développer un projet similaire. L’objectif : moderniser l’agriculture du pays et répondre au besoin local en huile végétale. A l’époque, un obstacle de taille complexifie la tâche : le manque de formation de la population et d’infrastructures routières. A cela s’ajoute une problématique bien locale : le pays subit une dégradation progressive de ses sols, qui le rend de plus en plus dépendant des importations de produits de première nécessité. Il y avait donc urgence à trouver une solution pour moderniser l’agriculture locale. Le Groupe Socfin a été sélectionné, entre autres, sur sa capacité à mener un programme de re-fertilisation des sols.

Une installation concertée à Malen Chiefdom

Afin de concrétiser le partenariat, le Ministère de l’Agriculture Sierra-léonais et le Groupe Socfin ont sélectionné la région de Malen, et un processus de concertation ascendante a été mené avec les parties prenantes : planteurs, propriétaires, chefs traditionnels, autorités locales etc. Tous les acteurs concernés ont pu donner leur accord et une zone de 25.000 ha a été définie pour le projet.
Sur cette zone, il a été décidé dans un premier temps de ne planter que 7.200 ha (essentiellement la re-plantation d’une ancienne plantation de palmiers à huile abandonnée). Afin de préserver certaines parcelles autour des villages et des habitations existantes, une convention a été signée avec les communautés, ce qui a permis aux planteurs-propriétaires qui ne désiraient pas s’associer au projet de conserver leurs terres.

Un modèle d’agro-industrie tropicale responsable

Depuis sa création à la fin du XIXème siècle, le Groupe Socfin s’est toujours attaché à des principes qui sont chers à ce que l’on appelle plus communément aujourd’hui le «Développement Durable ». C’est son engagement pour une agro-industrie tropicale responsable. Concrètement, cela consiste à associer un développement économique au respect des valeurs sociales et environnementales. Un projet, tel que SAC, est un atout pour la région de Malen puisqu’il compte parmi les plus gros employeurs privés de Sierra Leone. Cela a un impact économique favorable sur la région. A cela s’ajoutent les investissements directs de l’entreprise (services collectifs, commodités, infrastructures routières). Enfin, la plantation est engagée dans une démarche de Responsabilité Sociétale, elle entretient et fournit des équipements aux écoles de la région. Elle a investi également dans la ville de Sahn Malen en participant à la modernisation et l’agrandissement de l’hôpital urbain, ainsi qu’à la prévention sanitaire (campagnes de vulgarisation sanitaire dans les villages concernant le VIH-SIDA, et plus récemment du virus Ebola). Tout cela dans le plus grand respect de l’environnement : par exemple, les marais et bas-fonds humides sont préservés pour créer des poches de conservation de la biodiversité. Un processus de certification ISO 14001 est actuellement en cours.

Un acteur au service du progrès social et environnemental

Le Groupe Socfin est particulièrement fier de l’installation de cette nouvelle filiale dans un pays qui, il y a peu, subissait de terribles guerres civiles et, aujourd’hui encore, fait partie des pays les plus pauvres au monde. N’oublions pas que l’objectif est de produire suffisamment pour subvenir aux besoins d’un pays classé parmi les derniers de la liste des pays producteurs agroalimentaires et ce, malgré son fort potentiel, puisque le territoire est composé de 75% de terres arables, et seules 20% de ces terres ne sont exploitées actuellement. Sachant que les Sierra-léonais consomment de l’huile de palme brute au rythme d’un litre par mois et par personne et que 50% de l’huile consommée sur le marché local est importée, SAC apparaît comme une initiative salutaire.

Le Groupe Socfin est donc fier de cette filiale et apporte son soutien intégral à son Directeur qui a fait récemment l’objet d’attaques mensongères. Au passage, on signalera que les riverains ont lancé une pétition pour prier les ONGs de bien vouloir se mêler de leurs affaires et de les laisser travailler et vivre en paix. Cette pétition a été communiquée au Président de Sierra Leone et est consultable sur la page Facebook de la plantation de SAC ainsi que sur son blog.

Communiqué de presse

  • Find us on: