Coopération avec la DEG

in the category Media release Socfin in Luxembourg
Coopération avec la DEG

Socfin et la DEG ont collaboré avec succès sur des projets dont l’impact social positif est significatif ; aujourd’hui cette coopération se concentre sur la lutte contre Ebola.

Une première coopération a débuté en 1996 avec la création d’un programme de plantations villageoises dans la région de Grand Béréby en Côte d’Ivoire. Le programme visait à encourager la production de caoutchouc naturel au sein d’exploitations familiales. Socfin fournissait l’assistance technique à ce projet qui a permis de former et de financer plus de 2200 planteurs villageois.

Aujourd’hui encore, ce projet est un modèle de développement de plantations villageoises en Afrique.

Il a été suivi par un programme de villagisation au Cameroun en 2006. Une concession plantée de la Socapalm a été redistribuée aux petits planteurs. A nouveau, les planteurs villageois ont été formés et suivis par le personnel technique : conseils agronomiques, fourniture de fertilisants et semences, mise en production, …

Ce projet concerne une parcelle plantée de presque 3000 hectares et plus de 300 petits exploitants.

Entre 2008 et 2013 Socfin a collaboré avec la DEG sur 2 projets à long terme axés sur la santé. Pour intensifier la prévention et le traitement du VIH/SIDA, pour les employés et leur famille, ainsi que pour les communautés riveraines, un programme rapide a débuté dans les pays fortement affectés et où Socfin est présent (RDC, Côte d’Ivoire, Cameroun, Nigeria et Libéria). Le projet a nécessité l’amélioration des installations médicales, la fourniture d’équipements, de médicaments et de consommables, la formation du personnel médical et des éducateurs, l’organisation de campagnes de sensibilisation et l’intensification de la collaboration avec des ONG locales et les programmes nationaux. Dans sa seconde étape, le projet s’est plus particulièrement intéressé au planning familial, à la transmission VIH mère-enfant, à l’éducation des femmes, et au traitement de la tuberculose et du paludisme.

Aujourd’hui la priorité est la lutte contre Ebola. Les projets de Socfin au Libéria et en Sierra Leone (LAC, SRC, SAC…) ont mis en place une approche globale depuis le début de l’épidémie Ebola avec une large gamme de mesures telles que la construction d’unités de quarantaine, la formation du personnel médical, le renforcement des campagnes de sensibilisation vis-à-vis des employés et des communautés, la distribution de savon, de chlorure et d’équipements pour se laver les mains, la prise de la température de tous les habitants de manière régulière.

La DEG est sensible aux efforts fournis par Socfin et continue à cofinancer des composants de l’action contre Ebola et du travail de prévention.

Communiqué de presse (PDF)

  • Find us on: