La Haute Cour du Sierra Leone rend Justice à Socfin

in the category Media release. Socfin in Sierra Leone ( SAC )
La Haute Cour du Sierra Leone rend Justice à Socfin

La Haute Cour du Sierra Leone rend Justice à Socfin

Depuis 2013, des exactions répétées ont été commises par six personnes (dégradation de palmiers) dans la plantation de SAC, filiale du Groupe Socfin, en Sierra Leone. Les six hommes mis en accusation pour destruction de biens privés ont été condamnés à des peines de prison et au payement de dommages et intérêts.

Cette décision confirme le principe du droit à la protection de la propriété privée dans ce pays où le Groupe Socfin, au travers de sa filiale locale SAC, emploie plusieurs milliers de personnes et exploite quelques 12 000 ha de palmiers à huile.

Plusieurs ONG soutenaient que seule, la mauvaise gestion de la plantation par le groupe Socfin était la cause des exactions commises par les six inculpés.

La Haute Cour stigmatise l’attitude de ces ONG dont les allégations mensongères relayées à tort par certains médias, avaient pour unique objectif de nuire à Socfin.

En 2009, le Ministre de l’Agriculture du Sierra Leone après une visite de la plantation de LAC (Socfin) au Libéria, décide de faire appel au Groupe Socfin pour développer un projet dans son pays. L’objectif du Ministre de l’Agriculture était de diminuer la dépendance de son pays aux importations de produits de première nécessité et de moderniser les techniques agricoles.

S’engage alors un processus de concertation ascendante avec l’ensemble des parties prenantes : cultivateurs, propriétaires, chefs traditionnels et chefs communautaires. Une ceinture verte est créée autour des villages présents dans la plantation afin de permettre aux habitants de conserver leurs espaces de culture maraichère.

Fondée à la fin du 19ème siècle, la société Socfin a pour objet, la gestion et le développement de plantations de palmiers à huile et d’hévéas dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne ainsi que dans le Sud‐Est asiatique.

Socfin est un acteur majeur de développement dans les régions où elle est implantée : la culture du palmier à huile et de l’hévéa sont des cultures pérennes ayant un impact positif sur les populations environnantes. Ces activités créatrices (de milliers) d’emplois stables permettent aussi à des dizaines de milliers de planteurs villageois de bénéficier d’un appui technique et d’une garantie d’achat de leur production.

Concrètement, les activités de Socfin en Sierra Leone ne se limitent pas à un projet agro‐industriel ; Socfin participe activement au développement de la zone rurale de Sahn Malen : modernisation de l’hôpital, construction de ponts, amélioration du réseau routier reliant la plantation et les villages à la seconde ville du Sierra Leone, accès des habitants aux soins de santé, à l’éducation et aux opportunités d’investissements, électrification, accès à l’eau, projets rizicoles et environnementaux (reforestations, club pour enfants), programmes de sensibilisation médicale (Ebola, HIV, Malaria, Diarrhée), formation aux techniques agricoles etc.

Communiqué de presse

  • Find us on: