La culture du palmier à huile est responsable de beaucoup de déforestation en Asie du Sud-Est, le Groupe Socfin protège-t-il les forêts primaires et les zones de biodiversité ?

Dans la catégorie Impact environnemental .

Le Groupe Socfin a toujours respecté les lois locales et internationales relatives à la protection de la nature, des forêts et de la biodiversité. Pour les nouveaux projets, elle fait appel à des consultants spécialisés qui réalisent les études d’impact sur l’environnement, conformément aux standards nationaux et internationaux.

Mais notre engagement va bien au-delà de la protection des forêts primaires ou des forêts abritant des hautes valeurs de conservation.

En juillet 2016, le Groupe Socfin s’est engagé dans une politique zéro-déforestation qui suit l’approche « haut stock de carbone » (http://highcarbonstock.org/) qui est l’approche privilégiée par les organisations non-gouvernementales de protection de l’environnement. La totalité des forêts sont désormais protégées au sein de nos concessions, qu’elles soient destinées aux plantations de palmiers à huile ou de caoutchouc.

En Indonésie, le Groupe Socfin n’est pas présent sur l’île de Bornéo et n’a jamais été partie prenante de l’importante déforestation qui y a lieu.


Autres questions dans cette catégorie


Retour aux FAQ

  • Find us on: