Utilisez-vous beaucoup de pesticides dans vos plantations, comment vous assurez-vous que ces pesticides ne se retrouvent pas dans l’huile à consommer ?

Dans la catégorie Huile de palme .

Pour assurer un état sanitaire optimal et une production maximale de nos plantations, nous utilisons effectivement certains biocides (pesticides et herbicides).

En pépinières, nous utilisons des fongicides, des insecticides et des herbicides. En plantations matures, nous utilisons des herbicides pour nettoyer les sentiers de récolte et la base des palmiers, en limitant la croissance des plantes de couverture. Dans certains pays, nous devons également employer des rodenticides contre les rats et autres rongeurs qui affectionnent les jeunes pousses de palmier.

Tous les produits utilisés sont agréés par les autorités locales et utilisés conformément aux prescriptions des fiches techniques et des fiches de données de sécurité.

Conscients du coût de ces produits et de leur impact potentiel sur la santé de nos travailleurs, nous mettons tout en œuvre pour éviter une consommation inutile et excessive de ces substances.
Des techniques de lutte intégrée des ravageurs sont mises en place, par exemple :

  • Contre les insectes nuisibles : destruction des habitats, plantation de plantes hôtes d’insectes parasites, pièges à phéromones;
  • Contre les rongeurs : arbres à haute tige pour favoriser la circulation des oiseaux de proie qui s’en nourriront, grillage autour des plants de palmiers, interdiction de tuer les serpents.

Pour limiter l’impact des maladies fongiques, la recherche se focalise sur la sélection de palmiers résistants à la fusariose ou au ganoderma, ce qui évite l’utilisation de fongicides pour ces maladies spécifiques.

La culture du palmier à huile est reconnue comme étant une culture oléagineuse très peu consommatrice d’intrants ; à production d’huile végétale égale, le palmier à huile demande environ 100 fois moins de pesticides que le soja (10 kilos par tonne d’huile de soja, contre 0,1 kilo par tonne d’huile de palme).

Les herbicides utilisés en plantations matures sont biodégradables, systémiques foliaires (c’est-à-dire, agissant par voie foliaire et véhiculé jusqu’aux racines) ou de contact, ils ne touchent pas le palmier ni ne sont transportés par les racines du palmier vers les fruits. Ils ne peuvent donc pas se trouver dans l’huile vendue à la consommation.


Autres questions dans cette catégorie


Retour aux FAQ

  • Find us on: