Safacam

La plantation centenaire de Dizangué est située dans un site naturel d’exception. Au XIXe siècle, cette plantation était l’unique pôle agro-industriel de la région et, depuis, elle assure un développement sans précédent au département de la Sanaga-Maritime.

Le développement de la plantation débute en 1897 par l’acquisition de 4 000 hectares de terrains agricoles. Dans les années 1920, l’hévéaculture connaît un nouvel essor dans la région de Dizangué et la superficie de la concession s’accroît de quelque 11 000 hectares supplémentaires. La plantation compte alors un peu moins de 7 000 hectares d’hévéas greffés plantés. Au cours de la décennie suivante, la construction d’une usine de caoutchouc – inaugurée en 1935 – constitue un fait marquant de l’histoire de la région.

L’année 1962 marque la création de la S.A.F.A.CAM. (Société Africaine Forestière et Agricole du Cameroun) qui décide, en 1973, de diversifier ses cultures au profit du palmier à huile.
La crise pétrolière des années 1970 donne lieu à des pénuries alimentaires, notamment d’huiles végétales. Cette situation oblige le gouvernement à développer un « plan palmier », qui est mis en œuvre par la Société Nationale d’Investissement. L’État entre alors à hauteur de 11 % dans le capital de la Safacam.

Aujourd’hui, la politique d’investissement de la Safacam est articulée autour d’axes principaux qui reflètent les valeurs de l’entreprise :
- un outil de production toujours plus performant ;
- rajeunissement du parc d’engins mécaniques ;
- l’extension de l’usine à caoutchouc mise en place en 2016 ;
- la rénovation de l’habitat et des services collectifs.

Cette politique d’investissement soutenue permet à la Safacam de tenir ses engagements en matière de responsabilité sociétale dont les principaux enjeux sont de respect de l’environnement et l’accompagnement des populations riveraines dans leur développement durable.
Consciente que le Cameroun accuse un déficit d’environ 50 % d’huile de palme par rapport à ses besoins nationaux, la Safacam a entrepris de rajeunir ses plantations afin d’optimiser les rendements et de préserver l’environnement.

Véritable cheville ouvrière du développement économique des régions du Littoral, la Safacam est l’une des trois entités cotées à la bourse de Douala : la Douala Stock Exchange.


Grâce à son système de management de la Qualité, l’Hygiène, la Sécurité et l’Environnement (QHSE), la Safacam dispose d’un out…

En savoir plus

La vision du développement durable de la Safacam s’articule notamment sur le développement des infrastructures sociales des pl…

En savoir plus

Safacam news

  • Find us on: