Le groupe Socfin offre 50 millions de FCFA pour lutter contre le Covid-19

EcoMatin - 25/04/2020

Cet appui de la firme luxembourgeoise rejoint celui des Sénateurs qui ont remis 100 millions FCFA et d’autres entreprises comme Addax Petroleum, Congelcam, Ok Foods etc.

Le groupe Socfin

Le ministre de la Santé publique le Dr Manaouda Malachie, a reçu des mains du SG de la Socapalm Joseph Mengue Mendouga, un chèque de 50 millions de FCFA du groupe Socfin qui réunit les entreprises Socapalm, Safacam et Spfs-Palm’Or. C’était lors d’une audience accordée à la délégation du groupe Socfin. Le but étant d’apporter leur contribution au fonds spécial de solidarité nationale.

« Nous sommes profondément préoccupés par l’ampleur croissante de l’épidémie, par la perte de nombreuses vies humaines et l’impact sur la santé publique, la vie sociale ainsi qu’économique. C’est pourquoi nous exprimons notre appui aux pouvoirs publics mobilisés pour la santé des populations, avec une contribution de 50 millions de FCFA dans le Fonds spécial de solidarité nationale crée par le chef de l’Etat question d’accompagner la stratégie nationale de riposte face à la propagation de la pandémie », a confié Joseph Mengue Mendouga.

Selon lui, le groupe a déjà effectué une autre action auprès de ses employés et des populations. « Nos sociétés mènent des actions en faveur des populations riveraines de nos usines à travers notamment la distribution gratuite des stations de lavage des mains, des masques et des gels hydro-alcooliques. Plus de 10 000 personnes sont couvertes par notre programme et nous avons ouvert notre centre médical aux actions de sensibilisation », renchérit-il.

Il affirme aussi que le groupe a distribué 9000 masques aux employés, tant disque une commande de 25 000 masques a été passée, avec pour objectif de pouvoir chacun d’eux avoir plus de 4 masques, 130 stations de lavage des mains.

Fondé en 1909, le Groupe Socfin est actif dans le développement et la gestion de plantations de palmiers à huile et d’hévéas. Grâce à son expertise, sa connaissance sectorielle et son innovation, Socfin a su s’imposer comme un acteur agro-industriel d’envergure internationale.

Présent dans 8 pays d’Afrique Centrale dont le Cameroun,  et de l’Ouest, ainsi que dans 2 pays d’Asie du Sud-Est, Socfin, par son agriculture tropicale responsable s’inscrit comme un acteur majeur du développement économique de ces régions, en répondant aux besoins sociétaux fondamentaux tout en s’assurant de la préservation de l’environnement. Au Cameroun, il regroupe trois entreprises Safacam, Palm’Or et Socapalm qui a connu une baisse de son chiffre d’affaires au 1er semestre 2018 d’après le rapport des commissaires aux comptes de la société, le chiffre d’affaires a connu une régression de 3,8 milliards FCFA soit 11,45%, par rapport au premier semestre 2017. Ce repli, explique la Socapalm, est la résultante de l’impact négatif des conséquences de quantités d’huile importée au Cameroun.

Rappelons qu’à ce jour le pays compte près de 1200 personnes infectées, 43 décès et 668 guéris.